AQD6_ajo9NfjES03mEUafekn4XcGH82vNUl1zCsRfvS7zI5k9txBDI3rEQJecc8i4gF7LCrDNrjt6IehYjWASOWPVmaC4F5l5VxHupxTUk
Bordeaux & voyages

3 jours à Koh Lanta

Après deux jours agréables à profiter de la plage, des siestes autour de la piscine, des jus de fruits frais, cap au sud pour rejoindre Koh Lanta pour 3 nuits. Je sais que vous avez la musique du générique de l’émission en tête à cet instant, ne me remercierez pas, c’est avec plaisir. Vous trouverez d’ailleurs les deux orthographes « Ko Lanta » et « Koh Lanta ».

Rejoindre Koh Lanta

On peut s’y rendre par la route (en repassant par Ao Nang, c’est plus long) ou en bateau ce qui m’a semblé le plus simple. J’ai donc acheté les tickets à Railay Beach, un ou deux jours avant pour être sûr d’avoir une place. J’ai bien fait car le jour-même le bateau était complet. C’est plus ou moins les mêmes prix partout (je me rappelle avoir payé 500 Baht par personne soit environ 13€), c’était moins cher que sur internet et notamment le site 12Go. Comme je l’ai déjà écrit, le site 12Go est bien pour voir les options de transport qui existent et avoir une idée du prix pour préparer son voyage. En général les prix sont un petit peu plus avantageux sur place mais pas de beaucoup.

Comptez bien 3 heures de bateau pour rejoindre Koh Lanta, un large comité d’accueil de tuk-tuks vous attendra au débarquement pour rejoindre votre lieu de séjour. Pensez à négocier.

Loger à Koh Lanta

J’ai posé mes sacs à dos au Chom Dao Resort, à l’ouest de l’île. Ne vous laissez pas tromper par l’appellation « resort », ce ne sont que des simples bungalows en bamboo construits autour d’une belle piscine avec vue imprenable sur le sunset.

Sunset au Chom Dao Resort à Koh Lanta – Thaïlande

Même si c’est simple, c’était très calme, confortable, propre et agréable. L’équipe qui gère le lieu est d’une gentillesse incroyable et d’une bienveillance comme j’ai déjà pu voir à quelques endroits pendant ce trip. Ne soyez pas surpris si le gars vous appelle « brother » (prononcé avec l’accent thaïlandais) à tout va. J’ai pris tous les petit-déjeuners là-bas et j’y ai pris quelques repas également pour les faire vivre car ils le méritent réellement, d’autant plus que c’était délicieux (passion fluffy pancake à la banane & chocolat au petit déjeuner et curry jaune). Voyez ça par vous-même, j’en salive encore !

Louer un scooter à Koh Lanta

Quelques minutes après avoir demandé un scooter à louer, notre « brother » nous en avait déjà ramené un – avec deux casques. On a vu beaucoup de touristes (et de locaux évidemment) conduire sans casque pour se la jouer local, mais ce n’est pas parce qu’on est à l’autre bout du monde qu’il n’y a plus de danger sur un deux-roues. En plus vous remarquerez sur la photo qu’on roule à gauche en Thaïlande !

Lors d’une pause essence, un touriste est tombé de scooter devant nous en repartant. Il n’avait pas vu un petit rebord sur le bord de la route. Il s’en est tiré avec des grosses égratignures aux bras mais il était en état de choc alors qu’il s’élançait seulement sur quelques mètres, imaginez rien qu’à 30km/h. Bref, have fun mais soyez prudents.

Bamboo Beach, la belle plage déserte

À notre demande, le « brother » nous a recommandé une belle plage un peu plus au sud de l’île : Bamboo Beach, à environ 20 minutes de l’hôtel. La plage de sable blanc était toute à nous.

L’ombre des quelques palmiers n’était pas de refus en fin de matinée où le soleil tapait très fort. Pendant la fin du trip, on a beaucoup profité des plages et on s’est beaucoup exposé. En plus de la crème solaire EQ Love éco-responsable, on a régulièrement fait des pauses à l’ombre et beaucoup bu. Ça peut paraître basique et scolaire comme remarque mais avec Alice on attache une grand importance à notre peau. Faire la sieste au soleil est agréable, mais pas pour revenir le plus bronzé possible au prix de notre santé. Alice avait fait une très grosse insolation au Mexique après avoir oublié de remettre de la crème solaire lors d’une balade en bateau.

En allant à cette plage, on était passé devant un resto en bord de route avec une belle vue sur Bamboo Beach, le gérant faisait signe aux passants pour qu’ils s’y arrêtent, ça nous avait bien fait sourire. Au retour on s’est laissés tenter, c’était très agréable de déjeuner à l’ombre avec la jolie vue. Petite attention au départ, le gérant rafraîchit la selle en cuir de notre scooter pour qu’on ne se brûle pas. Garé en plein soleil, je vous laisse imaginer la température de la selle. Je n’ai plus le nom mais vous ne pourrez pas le louper il fait le coin de l’unique route !
Le programme de l’après-midi était très chargé entre la piscine et les transats à l’ombre…

Sunset sur la plage

Pour le sunset, on avait repéré un petit bar de plage : le « Blues Doo Bar » les pieds dans le sable, où on est revenus tous les soirs tellement c’était beau et cool ! Siroter un cocktail les pieds dans le sable face à la mer et au coucher de soleil, ça n’a pas de prix. Il y avait très peu de monde, c’était bonne ambiance. Autre bon point, pas de pailles en plastique dans les verres !

Finissez la soirée par un dîner dans un des restaurants le long de la plage, vous pourrez également profiter des « fire show » en dînant. Je n’ai pas d’adresse en particulier à vous recommander, je suis allé à côté du bar de plage là où ça m’inspirait sans forcément noter le nom. J’ai également pas mal lâché le téléphone et l’appareil photo à Koh Lanta et Koh Lipe.

Koh Lanta et le tsunami de 2004

Au sud-ouest de Koh Lanta, se trouve la vieille ville avec quelques boutiques qui proposent des beaux produits artisanaux locaux (en bonne partie) de qualité : vêtements, déco, souvenirs… On a pris le scooter pour y aller un matin, encore une fois il n’y avait pas grand monde avant midi. On a d’ailleurs ramené quelques souvenirs, il y a quelques vraies belles boutiques.
On nous avait aussi conseillé de pousser jusqu’au sud de l’île pour voir un panneau indiquant le niveau de l’eau après le tsunami de 2004 mais on n’est pas sûr d’être arrivés au bon endroit avec les nombreux travaux de la route et on n’a pas trouvé. Apparemment on peut voir un village au nord de l’île qui retrace la catastrophe naturelle. Vous trouverez facilement des infos à ce sujet sur place.

Découvrir la fin du voyage sur l’île paradisiaque de Koh Lipe

Laisser un commentaire