AQD6_ajo9NfjES03mEUafekn4XcGH82vNUl1zCsRfvS7zI5k9txBDI3rEQJecc8i4gF7LCrDNrjt6IehYjWASOWPVmaC4F5l5VxHupxTUk
Bordeaux, voyages & bonnes adresses

Repas, activités & souvenirs

Les repas

Quand je pars avec Alice en voyage, j’avoue qu’on fait très rarement les courses, alors manger au restaurant tous les jours peut vite faire grimper le budget surtout dans les pays occidentaux, c’est moins vrai en Asie. Évidemment ça nous arrive parfois d’acheter de quoi faire un picnic mais je n’ai pas le souvenir d’avoir fait des courses pour cuisiner.

« Découvrir les plats et les spécialités locales »

Manger local

C’est ce que j’aime par dessus tout !
J’aime bien acheter aux locaux, ils ont vraiment besoin de cet argent pour vivre. Vous savez, c’est eux qui tiennent les petits stands et les cahutes qui fument au bord de la route. J’ai notamment en tête une soupe en Colombie, après la visite d’une finca (ferme où est cultivé le café). La balade finie, il est l’heure de déjeuner et le guide nous propose donc cette soupe – seul plat préparé ce midi là. Peu emballés au début, on se laisse tenter car on commence à avoir faim. Au final on s’est régalés : local et bon marché.

Évidemment, ce n’est pas toujours si bon marché quand on voyage dans des pays plus développés. Parfois j’emporte plutôt que de manger dans un resto. Après tout je vois le budget food comme la différence entre ce que je dépense pour manger en voyage et ce que je dépense pour manger quand je suis à Bordeaux.

Les activités en voyage

Dans mon article sur le vol en hélicoptère à New-York, je vous explique comment on peut avoir 60% de réduction sur le vol en se renseignant avant le voyage. J’avais eu 40% en 2018. Ça vaut donc parfois le coup de guetter les bonnes affaires avant le départ. Mais ce n’est pas toujours possible quand vous ne connaissez pas le prestataire ou qu’il n’est ni sur internet ni sur les réseaux sociaux (si si, c’est rare mais ça existe encore). Sur place j’aime bien aller à la rencontre des locaux et réserver là où j’ai un bon feeling. Dernier exemple en date en Thaïlande, la sortie bateau à Khao Sok, réservée la veille au soir. C’est là que c’est possible de négocier un peu en général.
Passer par la guesthouse où vous logez marche bien aussi : en quelques coups de fils, votre hôte pourra vous trouver ce que vous cherchez en quelques minutes.
Dans les pays occidentaux, c’est plus rare de pouvoir négocier, les tarifs sont en général fixes.

Souvenirs

Je ramène tout le temps des souvenirs à mes proches et plutôt rarement pour moi. J’ai peu de choses à ajouter à ce sujet si ce n’est acheter en lot pour obtenir des meilleurs prix et ne pas forcément suivre les rabatteurs qui cherchent souvent seulement à obtenir leur commission si vous achetez en venant de leur part. Une dernière fois, votre guesthouse sera sûrement de bon conseil.

Laisser un commentaire